Archives de l’auteur : Diane Barbier

Philosophie

 

La première année est consacrée à la reprise d’un certain nombre de notions du programme de Terminale dans la perspective de ce qu’il est communément admis d’appeler « culture générale ». La seconde année est consacrée à l’étude d’un thème mis au programme des concours et qui change chaque année.

En première année, on étudiera l’héritage de la pensée grecque et latine qui forme le creuset dans lequel la pensée occidentale s’est développée jusqu’à la modernité. Les religions monothéistes apportèrent leur contribution par les questions théologiques qu’elles soulevaient et qui furent l’occasion, pour les philosophes, de développer les concepts hérités des grecs et des latins. La modernité à la fois s’inscrit dans la continuité des siècles précédents et en même temps est marquée par des ruptures. La philosophie moderne enrichit la philosophie antique et médiévale par les découvertes qu’elle fait au sujet, par exemple, de la conscience, de la liberté, de la morale, de la société ou encore de l’histoire, mais en même temps elle se caractérise par la production de systèmes qui s’opposent les uns aux autres. Il s’agira de comprendre l’intuition de départ de ces grands systèmes et les limites du système afin de pouvoir relier l’intuition originale du philosophe à l’ensemble du savoir philosophique qui s’est constitué depuis l’origine. Il s’agira aussi de comprendre comment les sciences modernes se sont constituées, ce qui les différencie de la démarche philosophique et ce que la philosophie peut en dire. Ainsi la philosophie entend être un savoir rigoureux et une sagesse qui a vocation à unifier le savoir.

Enfin, la formation à la culture générale se fait en collaboration avec le professeur de lettres, car la littérature est marquée elle aussi par cette même aspiration à la sagesse mais par un autre chemin qui est celui de la création artistique.

Pour quelles études ?

La prepa ECE, pour préparer quelles études ?

  • L’objectif des classes préparatoires commerciales EC (option économique) est de permettre aux élèves de Terminale ES, quelle que soit leur spécialité, de préparer en deux années les concours d’entrée aux Grandes Ecoles commerciales.

  • Toutes ces Ecoles vous forment dans les secteurs de la finance, de la gestion, des ressources humaines, du marketing et de la communication. Au-delà de ce tronc commun, chacune propose des formations spécifiques qu’il s’agit de considérer en fonction de votre projet professionnel, afin d’intéger l’Ecole qui vous convient le mieux.


  • Quelle est la répartition de ces Grandes Ecoles ?

a/ les « grandes », parisiennes et provinciales : HEC, ESSEC, EDHEC (Nice, Lille, Paris), ESCP, EM Lyon, Grenoble Ecole de Management, Audencia Nantes.

b/ les Ecoles du concours Ecricome : ICN Business School (Nancy), Kedge Business School (Bordeaux et Marseille), Neoma Business School (Rouen et Reims)

Pour plus d’informations, veuillez consulter le lien : http://www.ecricome.org/ecricome-prepa/concours-ecricome-prepa-64/concours-ecricome-prepa.html

c/ les Ecoles supérieures de commerce du concours BCE (une vingtaine d’Ecoles, dont par exemple Toulouse Business School, SKEMA à Sophia-Antipolis, Montpellier Business School, INSEEC, etc …)

Pour plus d’informations, veuillez consulter le lien : www.concours-bce.com

Des magazines (L’Etudiant, Challenges, Le Point, L’Express par exemple) procèdent rituellement à des classements des Grandes Ecoles. Ils sont établis en fonction de critères variables, comme l’excellence académique, le salaire à la sortie de l’Ecole, la rapidité d’embauche après la sortie de l’Ecole…

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter avec profit au lien suivant :

http://actualites.prepa-hec.org/2015/11/classement-2016-ecoles-commerce-etudiant/02503


  • Ces Grandes Ecoles sont reconnues dans le monde entier. Elles reçoivent des accréditations, gages de leur qualité. Les deux principales sont AACSB et EQUIS. Elles appartiennent aussi à la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et peuvent délivrer le grade de Master (5 années d’études après le bac), reconnu par l’Etat.

Pour plus d’informations, vous pouvez par exemple consulter ce lien du magasine Challenges

http://www.challenges.fr/emploi/20141201.CHA0932/ecoles-de-commerce-les-5-lecons-du-classement-europeen-du-financial-times.html

Culture générale

 

                  • Le programme suivant, commun aux cours de lettres et de philosophie, est abordé durant la première année :

  • L’héritage de la pensée grecque et latine
  • Les apports du judaïsme, du christianisme et de l’islam à la pensée occidentale
  • Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l’homme
  • L’essor technologique et l’idée de progrès
  • La société, le droit et l’Etat modernes
  • Les figures du Moi et la question du sujet depuis la Renaissance
  • Les Lumières et leur destin
  • Quelques grands courants esthétiques et artistiques depuis la Renaissance
  • Courants de pensée contemporains

En deuxième année, une seule notion (par exemple : la science, la vie, la beauté, la nature, la société, …) est analysée, de façon approfondie.

Le cours de culture générale (3H00 par semaine en lettres) a pour objectif de vous préparer à trois types d’épreuves écrites :

  • le résumé de texte

  • la synthèse de textes

  • la dissertation de culture générale

Il s’agit aussi de vous entraîner aux épreuves orales des concours, dont le poids est déterminant pour l’admission (exposé de culture générale, entretien de motivation). Pour ce faire, vous serez soumis à des interrogations orales régulières pendant les deux années et, en mai, des jurys blancs sont organisés afin de simuler les oraux d’entrée en Ecole de commerce.

Il vous est demandé de vous exprimer dans une langue correcte (qualités d’argumentation et d’expression), d’acquérir de la culture générale (littéraire et philosophique, mais aussi sociologique, historique, économique, artistique …) et de vous intéresser à l’actualité.

La prépa, pour qui ?

 

  • Vous avez un bon niveau en Terminale ES (quelle que soit la spécialité choisie).
  • Vos résultats sont plutôt supérieurs à la moyenne.
  • Vous témoignez de l’intérêt pour toutes les disciplines et vous étudiez deux langues vivantes dont l’anglais.
  • Vous avez de la personnalité, le goût du travail, assortis d’une bonne résistance à la fatigue.
  • Vous êtes ouvert sur le monde et l’actualité économique, politique et culturelle vous intéresse.
  • Vous aimez lire, y compris la presse, vous êtes ouvert, curieux.
  • Vous êtes volontaire et motivé.

Alors la classe préparatoire aux grandes écoles de commerce est faite pour vous !